Aide à la décision & Gestion de projets complexes

Vous avez dit complexe?

Fortes incertitudes, grand nombre de variables… Les décisions et projets complexes confrontent les dirigeants et leurs cadres à des situations qui requièrent une expertise singulière : gérer, parfois avec de fortes contraintes de temps et une disponibilité de données faible, des problématiques multisectorielles (eau, énergie, aménagement, gestion des catastrophes naturelles, adaptation au changement climatique…) en considérant des horizons de temps importants, des périmètres très larges, ou encore des risques pays élevés.

Les limites de l’approche conventionnelle

Face à ce type de problème il existe deux grands écueils. L’un consiste à croire que les difficultés rencontrées sont si spécifiques au problème donné que les apports externes ne représentent pas un recours fiable. Le second se fonde sur l’idée que toute solution relève d’une expertise spécialisée. Mais la difficulté peut aussi résulter d’un jeu subtil entre les différents domaines plutôt que d’expertises spécifiques. Et quand bien même il en serait ainsi, savoir lesquelles et dans quelles proportions appelle déjà un juste diagnostic.

Un regard différent

Ainsi la complexité qui caractérise de tels projets est rarement le fait de leur seule technicité, mais davantage de la difficulté de bien évaluer le degré de criticité des différentes expertises et responsabilités en jeu et de définir les conditions de leur association optimale. Ceci appelle, à minima, à une communication de qualité entre les différents acteurs structurants de ces projets (autorités publiques, investisseurs, spécialistes thématiques…), lesquels revendiquent souvent des cultures différentes. Afin d’apporter la meilleure valeur ajoutée dans ce type de contexte, l’appui apporté par Guillaume Dulac s’organise autour de trois services, associés suivant les besoins de la mission : l’approche technico-managériale, le développement de modèle et la conduite de phases critiques de projets.